PHOTOS - Emma Watson VS. Kristen Stewart : le même âge mais pas la même dégaine !

24/04/2012 - 18h55
  • Partager sur :
  • 40
  • © VisualEmma Watson (2001)

    On a tendance à oublier qu’Emma Watson et Kristen Stewart ont le même âge. Parce que leurs parcours mais aussi leurs styles sont totalement différents, la petite écolière anglaise d’Harry Potter et la lycéenne romantique et courageuse de Twilight ont su construire leur carrière dans deux sagas fantastiques à succès, sans jamais se marcher sur les pieds.

     

    Mais maintenant qu’elles ont 22 ans toutes les deux, nos jeunes stars se sont affranchies de leurs personnages d’apprentie sorcière et d’apprentie vampire pour défendre de nouveaux grands rôles. Alors qu’Emma Watson s’est transformée en ado dévergondée et voleuse pour Sofia Coppola (le tournage de The Bling Ring est actuellement en cours à L.A), on découvrira sa consœur américaine en Blanche-Neige et le chasseur dès le 13 juin prochain.

     

    Kristen Stewart, masculine et amoureuse

     

    Enfant de la balle, Kristen Stewart se fait remarquer à 12 ans dans le thriller Panic Room aux côtés de Jodie Foster. Son air de garçon manqué, souligné par son petit carré blond de l’époque, la suivra à l’écran (Les Petits Braqueurs, Les Messagers, Jumper, Into the wild) comme sur tapis rouge. Sa rencontre en 2009 avec Robert Pattison dans le premier volet de Twilight va lui ouvrir des portes. Non seulement le suspense qu’elle et son jeune vampire entretiennent à propos de leur couple à la ville fait grimper sa notoriété, mais Kristen se veut aussi plus féminine en misant sur des mini-robes moulantes. Des apparitions plus sexy, certes, mais qui manquent de naturel et parfois même de goût. Le phénomène Twilight semble effrayer la jeune femme quand elle n’est pas entourée de ses partenaires Pattinson et Lautner, qui lui piquent souvent la vedette auprès des fans hystériques. Et si les projets se multiplient pour elle dès 2010, il n’est pas rare de la voir cernée et les cheveux décolorés (elle se coupe les cheveux et les teint en noir pour Les Runaways) sur tapis rouge, des négligences qui peuvent déstabiliser son public. Mais au-delà de l’apparence physique, Kristen Stewart peut se vanter d’avoir su gérer sa carrière d’une main de maître, alternant les tournages de films indépendants avec sa célèbre saga. Alors qu’elle défendra dans un mois à Cannes le film Sur la route de Walter Salles, Kristen Stewart est très attendue aussi dans Blanche-Neige et le chasseur. La toute nouvelle égérie Balenciaga devrait confirmer grâce à cette nouvelle saga sa place dans les prochaines décennies auprès de ses grandes sœurs Penelope Cruz ou Nicole Kidman.

     

    Emma Watson, coquette et pétillante

     

    A l’inverse, Emma Watson est perçue comme une petite poupée toujours souriante et fashion. Plus jeune égérie Lancôme de tous les temps, le petit génie de Poudlard a démarré à 9 ans dans le premier des huit volets d’Harry Potter. L’occasion de la voir grandir au fil des ans. Aux côtés de ses amis Daniel Radcliffe et Rupert Grint, Emma est l’atout glamour du film. Toujours très coquette, elle devient adepte très jeune du maquillage et des hauts escarpins, et n’hésite pas en 2010 à couper ses cheveux très courts. Invitée aux défilés de mode et primée plusieurs fois pour son style, Emma Watson devient une vraie icône. Jamais elle ne fait d’erreur de look, même lorsqu’elle prend des risques. En revanche, on ne sait pas grand chose de ses amours  (on vient de découvrir son nouveau boyfriend par hasard lors du festival musical de Coachella), et son émancipation du personnage d’Hermione ne se fera qu’après la fin du tournage du dernier volet. L’actrice anglaise sort alors complètement du cadre fantastique pour aborder les thèmes de l’amour (My week with Marilyn), de la délinquance (The Bling Ring), mais aussi du sexe et de la drogue (The Perks of Being a Wallflower). Nul doute que la percée à Hollywood d’Emma Watson sera remarquée. Mais arriverons-nous, comme Scarlett Johansson passée de L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux à Avengers, à nous détacher de son image d’enfant dans ces rôles plus adultes ? Là subsiste encore la question…

     

    Camille Dubois
    Suivez @camduboisnews sur Twitter

    

  • © VisualEmma Watson (2001)
  • © VisualEmma Watson (2002)
  • © AbacaKristen Stewart (2002)
  • © AbacaEmma Watson (2002)
  • © AbacaEmma Watson (2002)
  • © AbacaKristen Stewart (2003)
  • © AbacaEmma Watson (2007)
  • © AbacaEmma Watson (2009)
  • © AbacaEmma Watson (2009)
  • © AbacaKristen Stewart (2009)
  • © AbacaKristen Stewart (2010)
  • © AbacaEmma Watson (2007)
  • © AbacaKristen Stewart (2011)
  • © AbacaKristen Stewart (2011)
  • © AbacaKristen Stewart (2008)

    On a tendance à oublier qu’Emma Watson et Kristen Stewart ont le même âge. Parce que leurs parcours mais aussi leurs styles sont totalement différents, la petite écolière anglaise d’Harry Potter et la lycéenne romantique et courageuse de Twilight ont su construire leur carrière dans deux sagas fantastiques à succès, sans jamais se marcher sur les pieds.

     

    Mais maintenant qu’elles ont 22 ans toutes les deux, nos jeunes stars se sont affranchies de leurs personnages d’apprentie sorcière et d’apprentie vampire pour défendre de nouveaux grands rôles. Alors qu’Emma Watson s’est transformée en ado dévergondée et voleuse pour Sofia Coppola (le tournage de The Bling Ring est actuellement en cours à L.A), on découvrira sa consœur américaine en Blanche-Neige et le chasseur dès le 13 juin prochain.

     

    Kristen Stewart, masculine et amoureuse

     

    Enfant de la balle, Kristen Stewart se fait remarquer à 12 ans dans le thriller Panic Room aux côtés de Jodie Foster. Son air de garçon manqué, souligné par son petit carré blond de l’époque, la suivra à l’écran (Les Petits Braqueurs, Les Messagers, Jumper, Into the wild) comme sur tapis rouge. Sa rencontre en 2009 avec Robert Pattison dans le premier volet de Twilight va lui ouvrir des portes. Non seulement le suspense qu’elle et son jeune vampire entretiennent à propos de leur couple à la ville fait grimper sa notoriété, mais Kristen se veut aussi plus féminine en misant sur des mini-robes moulantes. Des apparitions plus sexy, certes, mais qui manquent de naturel et parfois même de goût. Le phénomène Twilight semble effrayer la jeune femme quand elle n’est pas entourée de ses partenaires Pattinson et Lautner, qui lui piquent souvent la vedette auprès des fans hystériques. Et si les projets se multiplient pour elle dès 2010, il n’est pas rare de la voir cernée et les cheveux décolorés (elle se coupe les cheveux et les teint en noir pour Les Runaways) sur tapis rouge, des négligences qui peuvent déstabiliser son public. Mais au-delà de l’apparence physique, Kristen Stewart peut se vanter d’avoir su gérer sa carrière d’une main de maître, alternant les tournages de films indépendants avec sa célèbre saga. Alors qu’elle défendra dans un mois à Cannes le film Sur la route de Walter Salles, Kristen Stewart est très attendue aussi dans Blanche-Neige et le chasseur. La toute nouvelle égérie Balenciaga devrait confirmer grâce à cette nouvelle saga sa place dans les prochaines décennies auprès de ses grandes sœurs Penelope Cruz ou Nicole Kidman.

     

    Emma Watson, coquette et pétillante

     

    A l’inverse, Emma Watson est perçue comme une petite poupée toujours souriante et fashion. Plus jeune égérie Lancôme de tous les temps, le petit génie de Poudlard a démarré à 9 ans dans le premier des huit volets d’Harry Potter. L’occasion de la voir grandir au fil des ans. Aux côtés de ses amis Daniel Radcliffe et Rupert Grint, Emma est l’atout glamour du film. Toujours très coquette, elle devient adepte très jeune du maquillage et des hauts escarpins, et n’hésite pas en 2010 à couper ses cheveux très courts. Invitée aux défilés de mode et primée plusieurs fois pour son style, Emma Watson devient une vraie icône. Jamais elle ne fait d’erreur de look, même lorsqu’elle prend des risques. En revanche, on ne sait pas grand chose de ses amours (on vient de découvrir son nouveau boyfriend par hasard lors du festival musical de Coachella), et son émancipation du personnage d’Hermione ne se fera qu’après la fin du tournage du dernier volet. L’actrice anglaise sort alors complètement du cadre fantastique pour aborder les thèmes de l’amour (My week with Marilyn), de la délinquance (The Bling Ring), mais aussi du sexe et de la drogue (The Perks of Being a Wallflower). Nul doute que la percée à Hollywood d’Emma Watson sera remarquée. Mais arriverons-nous, comme Scarlett Johansson passée de L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux à Avengers, à nous détacher de son image d’enfant dans ces rôles plus adultes ? Là subsiste encore la question…

     

    Camille Dubois
    Suivez @camduboisnews sur Twitter

  • © AbacaKristen Stewart (2011)
  • © AbacaKristen Stewart (2011)
  • © AbacaEmma Watson
  • © AbacaEmma Watson et Anna Wintour (2010)
  • © AbacaEmma Watson et Mario Testino (2011)
  • © AbacaEmma Watson
  • © AbacaEmma Watson
  • © AbacaEmma Watson (2008)
  • © AbacaEmma Watson
  • © AbacaKristen Stewart (2009)
  • © AbacaKristen Stewart (2010)
  • © VisualKristen Stewart (2011)
  • © AbacaEmma Watson (2009)
  • © AbacaEmma Watson (2010)
  • © AbacaEmma Watson
  • © AbacaEmma Watson
  • © AbacaEmma Watson
  • © AbacaEmma Watson (2008)
  • © AbacaEmma Watson
  • © AbacaEmma Watson (2012)
  • © AbacaEmma Watson (2008)
  • © AbacaEmma Watson (2009)
  • © AbacaEmma Watson (2008)
  • © AbacaEmma Watson et son ami George Craig (2010)
  • © AbacaEmma Watson et son frère Alex (2010)
  • © AbacaEmma Watson
  • © AbacaEmma Watson (2004)
  • © AbacaEmma Watson (2006)
  • © AbacaKristen Stewart (2009)
  • © AbacaKristen Stewart (2009)
  • © AbacaKristen Stewart (2011)
  • © AbacaKristen Stewart (2009)
  • © AbacaKristen Stewart (2008)

    On a tendance à oublier qu’Emma Watson et Kristen Stewart ont le même âge. Parce que leurs parcours mais aussi leurs styles sont totalement différents, la petite écolière anglaise d’Harry Potter et la lycéenne romantique et courageuse de Twilight ont su construire leur carrière dans deux sagas fantastiques à succès, sans jamais se marcher sur les pieds.

     

    Mais maintenant qu’elles ont 22 ans toutes les deux, nos jeunes stars se sont affranchies de leurs personnages d’apprentie sorcière et d’apprentie vampire pour défendre de nouveaux grands rôles. Alors qu’Emma Watson s’est transformée en ado dévergondée et voleuse pour Sofia Coppola (le tournage de The Bling Ring est actuellement en cours à L.A), on découvrira sa consœur américaine en Blanche-Neige et le chasseur dès le 13 juin prochain.

     

    Kristen Stewart, masculine et amoureuse

     

    Enfant de la balle, Kristen Stewart se fait remarquer à 12 ans dans le thriller Panic Room aux côtés de Jodie Foster. Son air de garçon manqué, souligné par son petit carré blond de l’époque, la suivra à l’écran (Les Petits Braqueurs, Les Messagers, Jumper, Into the wild) comme sur tapis rouge. Sa rencontre en 2009 avec Robert Pattison dans le premier volet de Twilight va lui ouvrir des portes. Non seulement le suspense qu’elle et son jeune vampire entretiennent à propos de leur couple à la ville fait grimper sa notoriété, mais Kristen se veut aussi plus féminine en misant sur des mini-robes moulantes. Des apparitions plus sexy, certes, mais qui manquent de naturel et parfois même de goût. Le phénomène Twilight semble effrayer la jeune femme quand elle n’est pas entourée de ses partenaires Pattinson et Lautner, qui lui piquent souvent la vedette auprès des fans hystériques. Et si les projets se multiplient pour elle dès 2010, il n’est pas rare de la voir cernée et les cheveux décolorés (elle se coupe les cheveux et les teint en noir pour Les Runaways) sur tapis rouge, des négligences qui peuvent déstabiliser son public. Mais au-delà de l’apparence physique, Kristen Stewart peut se vanter d’avoir su gérer sa carrière d’une main de maître, alternant les tournages de films indépendants avec sa célèbre saga. Alors qu’elle défendra dans un mois à Cannes le film Sur la route de Walter Salles, Kristen Stewart est très attendue aussi dans Blanche-Neige et le chasseur. La toute nouvelle égérie Balenciaga devrait confirmer grâce à cette nouvelle saga sa place dans les prochaines décennies auprès de ses grandes sœurs Penelope Cruz ou Nicole Kidman.

     

    Emma Watson, coquette et pétillante

     

    A l’inverse, Emma Watson est perçue comme une petite poupée toujours souriante et fashion. Plus jeune égérie Lancôme de tous les temps, le petit génie de Poudlard a démarré à 9 ans dans le premier des huit volets d’Harry Potter. L’occasion de la voir grandir au fil des ans. Aux côtés de ses amis Daniel Radcliffe et Rupert Grint, Emma est l’atout glamour du film. Toujours très coquette, elle devient adepte très jeune du maquillage et des hauts escarpins, et n’hésite pas en 2010 à couper ses cheveux très courts. Invitée aux défilés de mode et primée plusieurs fois pour son style, Emma Watson devient une vraie icône. Jamais elle ne fait d’erreur de look, même lorsqu’elle prend des risques. En revanche, on ne sait pas grand chose de ses amours (on vient de découvrir son nouveau boyfriend par hasard lors du festival musical de Coachella), et son émancipation du personnage d’Hermione ne se fera qu’après la fin du tournage du dernier volet. L’actrice anglaise sort alors complètement du cadre fantastique pour aborder les thèmes de l’amour (My week with Marilyn), de la délinquance (The Bling Ring), mais aussi du sexe et de la drogue (The Perks of Being a Wallflower). Nul doute que la percée à Hollywood d’Emma Watson sera remarquée. Mais arriverons-nous, comme Scarlett Johansson passée de L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux à Avengers, à nous détacher de son image d’enfant dans ces rôles plus adultes ? Là subsiste encore la question…

     

    Camille Dubois
    Suivez @camduboisnews sur Twitter

  • © AbacaKristen Stewart (2012)
  • © AbacaKristen Stewart (2009)
  • © AbacaKristen Stewart (2009)
  • © AbacaKristen Stewart (2009)
  • © AbacaKristen Stewart
  • © AbacaKristen Stewart (2008)
  • © AbacaKristen Stewart (2010)
  • © AbacaKristen Stewart
  • © AbacaKristen Stewart
  • © AbacaKristen Stewart (2010)
  • © AbacaKristen Stewart (2010)
  • © AbacaKristen Stewart (2010)
  • © AbacaKristen Stewart (2010)
  • © AbacaKristen Stewart
  • © AbacaKristen Stewart (2010)
  • © AbacaKristen Stewart (2010)
  • © AbacaKristen Stewart (2011)
  • © AbacaKristen Stewart (2009)
  • © AbacaKristen Stewart (2011)
  • © AbacaKristen Stewart (2012)
  • © AbacaKristen Stewart (2011)
  • © AbacaKristen Stewart (2011)
  • © AbacaKristen Stewart (2012)
  • © AbacaKristen Stewart (2012)

On a tendance à oublier qu’Emma Watson et Kristen Stewart ont le même âge. Parce que leurs parcours mais aussi leurs styles sont totalement différents, la petite écolière anglaise d’Harry Potter et la lycéenne romantique et courageuse de Twilight ont su construire leur carrière dans deux sagas fantastiques à succès, sans jamais se marcher sur les pieds.

Mais maintenant qu’elles ont 22 ans toutes les deux, nos jeunes stars se sont affranchies de leurs personnages d’apprentie sorcière et d’apprentie vampire pour défendre de nouveaux grands rôles. Alors qu’Emma Watson s’est transformée en ado dévergondée et voleuse pour Sofia Coppola (le tournage de The Bling Ring est actuellement en cours à L.A), on découvrira sa consœur américaine en Blanche-Neige et le chasseur dès le 13 juin prochain.

Kristen Stewart, masculine et amoureuse

Enfant de la balle, Kristen Stewart se fait remarquer à 12 ans dans le thriller Panic Room aux côtés de Jodie Foster. Son air de garçon manqué, souligné par son petit carré blond de l’époque, la suivra à l’écran (Les Petits Braqueurs, Les Messagers, Jumper, Into the wild) comme sur tapis rouge. Sa rencontre en 2009 avec Robert Pattison dans le premier volet de Twilight va lui ouvrir des portes. Non seulement le suspense qu’elle et son jeune vampire entretiennent à propos de leur couple à la ville fait grimper sa notoriété, mais Kristen se veut aussi plus féminine en misant sur des mini-robes moulantes. Des apparitions plus sexy, certes, mais qui manquent de naturel et parfois même de goût. Le phénomène Twilight semble effrayer la jeune femme quand elle n’est pas entourée de ses partenaires Pattinson et Lautner, qui lui piquent souvent la vedette auprès des fans hystériques. Et si les projets se multiplient pour elle dès 2010, il n’est pas rare de la voir cernée et les cheveux décolorés (elle se coupe les cheveux et les teint en noir pour Les Runaways) sur tapis rouge, des négligences qui peuvent déstabiliser son public. Mais au-delà de l’apparence physique, Kristen Stewart peut se vanter d’avoir su gérer sa carrière d’une main de maître, alternant les tournages de films indépendants avec sa célèbre saga. Alors qu’elle défendra dans un mois à Cannes le film Sur la route de Walter Salles, Kristen Stewart est très attendue aussi dans Blanche-Neige et le chasseur. La toute nouvelle égérie Balenciaga devrait confirmer grâce à cette nouvelle saga sa place dans les prochaines décennies auprès de ses grandes sœurs Penelope Cruz ou Nicole Kidman.

Emma Watson, coquette et pétillante

A l’inverse, Emma Watson est perçue comme une petite poupée toujours souriante et fashion. Plus jeune égérie Lancôme de tous les temps, le petit génie de Poudlard a démarré à 9 ans dans le premier des huit volets d’Harry Potter. L’occasion de la voir grandir au fil des ans. Aux côtés de ses amis Daniel Radcliffe et Rupert Grint, Emma est l’atout glamour du film. Toujours très coquette, elle devient adepte très jeune du maquillage et des hauts escarpins, et n’hésite pas en 2010 à couper ses cheveux très courts. Invitée aux défilés de mode et primée plusieurs fois pour son style, Emma Watson devient une vraie icône. Jamais elle ne fait d’erreur de look, même lorsqu’elle prend des risques. En revanche, on ne sait pas grand chose de ses amours  (on vient de découvrir son nouveau boyfriend par hasard lors du festival musical de Coachella), et son émancipation du personnage d’Hermione ne se fera qu’après la fin du tournage du dernier volet. L’actrice anglaise sort alors complètement du cadre fantastique pour aborder les thèmes de l’amour (My week with Marilyn), de la délinquance (The Bling Ring), mais aussi du sexe et de la drogue (The Perks of Being a Wallflower). Nul doute que la percée à Hollywood d’Emma Watson sera remarquée. Mais arriverons-nous, comme Scarlett Johansson passée de L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux à Avengers, à nous détacher de son image d’enfant dans ces rôles plus adultes ? Là subsiste encore la question…

Camille Dubois
Suivez @camduboisnews sur Twitter

Les derniers diaporamas photos people
COMMENTAIRES
Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire en utilisant votre pseudo. Si vous ne vous loguez pas, votre commentaire n'apparaîtra qu'en ANONYME.
Chez pas c'est comme si que vous compariez du caviar à des patates. Ça n'a aucuns sens. Donc la subtilité anglaise gagne face à la vulgarité américaine.
  • 10
  • 1
Anonyme | le 24/04/2012 à 22h17 | Signaler un abus
Votre réponse...
Je préfère Emma Watson à Kristen Stewart. Vive Emma Watson !
  • 10
  • 0
Anonyme | le 24/04/2012 à 20h39 | Signaler un abus
Votre réponse...
kristen est jolie mais elle a l'ai arrogante , fiere d'elle , et limite vulgaire dans sa facon de se tenir en public , de parler ... elle dit a tout bout de champ qu'elle n'aime pas les paparazi , elle hésite pas a les faire des doigts d'honneurs , mais par contre a chaque fois qu'il y'a des soirées elle hésite pas à se montrer , elle dit qu'elle n'aime pas la mode mais elle est l'égérie de balengiaca .... bref une belle hypocrite . je préfère emma qui se fait plus discrete , mais a chaque apparition elle est petillante elle sourit , elle a l'air d'avoir la tete sur les épaules comparer a kristen en plus emma je l'admire car c'est l'une des seuls star a etre a l'universté comparer a kristen qui a arreter l'ecole a 14 ans .
  • 2
  • 0
Anonyme | le 04/06/2012 à 20h51 | Signaler un abus
Votre réponse...
Kristen Stewart est loin d'etre marginale faut arreter le delire. C'est un genre qu'elle se donne mais si on est vraiment contre le star systeme et en marge avec cette societé on ne fait pas un film comme Twilight !! Elle manipule bien son image parce que des qu'il faut etre classe elle sait l'etre. Par contre son coté crasseuse est repugnant. Emma Watson est bien plus admirable
  • 4
  • 0
Anonyme | le 25/04/2012 à 14h22 | Signaler un abus
Votre réponse...
Je les aime beaucoup toutes les deux, elles sont charmantes et talentueuses, mais j'ai une préférence pour la ricaine qu'est Kristen stewart. Je comprend que certaine personne préfère Emma, parce qu'elle rentre facilement dans la case des actrices charmante et jolies qui font plaisir à regarder, mais je préfère quand même Kristen justement pour son côté un peu marginal, qui fait d'elle une personne passionnée par son travail, pleine de sincérité, qui n'a pas honte d'être elle-même, de mettre des jeans et des basket sur le tapis rouge. Elle prouve qu'il n'y a pas qu'une seule manière d'être belle et d'avoir du charme, parce qu'elle arrive à en avoir justement en étant "normal". Elle casse le mythe de la star qui est tous le temps heureuse et belle, qui soit disant a une vie parfaite, alors que ce n'est pas le cas. C'est une des raisons principales pour laquelle ses fans l'aime.
  • 4
  • 3
Anonyme | le 25/04/2012 à 13h32 | Signaler un abus
Votre réponse...
emma est vraiment magnifique, divine même !!! elle au moins respire la santé, on voit qu'elle respecte son corps et qu'elle prend soin d'elle, qu'elle a une vie saine et équilibré !
  • 4
  • 0
Anonyme | le 25/04/2012 à 13h29 | Signaler un abus
Votre réponse...
Emma Watson est un pur canon. De plus, elle a la grande classe. Je la préfère à Mlle. Kristen Stewart. J'aime bien, mais je préfère largement la classe anglaise que la vulgarité américaine!
  • 3
  • 0
Anonyme | le 26/04/2012 à 13h11 | Signaler un abus
Votre réponse...
Kristen est hypocrite elle se pleins de la celebrite et du système mais em meme temps accepte d être l egerie du balanciaga et joue dans de minable blockbuster
  • 2
  • 1
Anonyme | le 30/04/2012 à 19h24 | Signaler un abus
Votre réponse...
Leurs looks sur tapis rouges, je m'en fiche, du moment qu'elles jouent bien :) Après je suis plutôt Harry Potter que Twilight ^^
  • 2
  • 0
Anonyme | le 29/04/2012 à 15h30 | Signaler un abus
Votre réponse...
kristen fait vraiment fadasse, et pourtant elle a un bon potentiel, mais sans parler du vulgaire, elle fait mec, sale, voir carrément droguée par moment...
  • 2
  • 0
Anonyme | le 25/04/2012 à 13h28 | Signaler un abus
Votre réponse...
Ils ont aimé