PHOTOS - Joely Richardson de Nip/Tuck : retour glamour et très remarqué à Londres !

26/10/2011 - 13h29
  • Partager sur :
  • 2
  • Anonymous : la bande-annonce du film avec Joely Richardson

Elle vous manquait ? Depuis son rôle de Julia McNamara, l'épouse d'un des deux chirurgiens de Nip/Tuck, Joely Richardson avait disparu de nos écrans. Jusqu'à son retour début 2011 en France dans la dernière saison des Tudors, où elle incarnait pendant quatre épisodes la reine Catherine Parr.

C'est au cinéma qu'on retrouvera la jolie blonde 46 ans fin 2011 - début 2012 dans deux projets importants : Anonymous de Roland Emmerich (2012) et la version américaine de Millenium, les hommes qui n'aimaient pas les femmes réalisée par David Fincher (The Social Network).

C'est pour présenter le premier d'entre eux que l'actrice des 101 Dalmatiens était chez elle à Londres hier soir. Le film était projeté en avant-première dans le cadre du 55ème BFI Film Festival. Pour l'occasion, la belle portait une superbe robe bustier signée Marchesa en dentelle et tulle noir. A couper le souffle ! De larges boucles d'oreilles pendantes et les cheveux ondulés façon wavy, l'interprète de la jeune reine Élisabeth Ière d'Angleterre s'est faite remarquer dans la capitale anglaise.

Une façon de signaler qu'elle est enfin de retour - elle vient d'entamer le tournage à New York de Thanks for Sharing avec Gwyneth Paltrow -, pour notre plus grand plaisir !

ET AUSSI...

VIDEOS - Millenium : la promo virale, c'est tout un art !
PHOTOS - Millenium : une promo sans faute !
Gwyneth Paltrow et Joely Richardson : accros au sexe

Les derniers diaporamas photos people
COMMENTAIRES
Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire en utilisant votre pseudo. Si vous ne vous loguez pas, votre commentaire n'apparaîtra qu'en ANONYME.
Belle robe, mais elle je la trouve pas vraiment belle, physique particulier
  • 0
  • 0
Anonyme | le 26/10/2011 à 20h58 | Signaler un abus
Votre réponse...
Très belle robe.
  • 0
  • 0
Anonyme | le 26/10/2011 à 15h13 | Signaler un abus
Votre réponse...
Ils ont aimé