PHOTOS - La blonde Ludivine Sagnier et la brune Caroline Ducey ont fait des étincelles !

11/05/2012 - 16h28
  • Partager sur :
  • 0
  • © VisualLudivine Sagnier et Caroline Ducey lors de l'avant-première de "Bangkok Renaissance", à Paris, le 10 mai 2012.

    Hier soir, dans l'enceinte du Club de l'Étoile, à deux pas de l'Arc de Triomphe, à Paris, s'est tenue l'avant-première du film franco-thaïlandais Bangkok Renaissance.

     

    Si le titre du film est improbable et ressemble à s'y méprendre à Bangkok Dangerous (le nanar avec Nicolas Cage qui tombe amoureux d'une pharmacienne thaïlandaise), c'est bien d'un nouveau long métrage dont il s'agit et qui permet de mettre en lumière le talent du spécialiste des arts martiaux, John Foo.

     

    Coproduction française oblige, plusieurs comédiens hexagonaux apparaissent dans ce film de karaté qui n'est pas sans rappeler le charme des productions du genre des années 80. Ainsi, nous retrouvons avec plaisir la charmante Caroline Ducey. L'actrice de 34 ans, révélée par Catherine Breillat avec Romance X, et qui avait retrouvé la sulfureuse réalisatrice pour Une Vieille Maîtresse, revient donc dans cette production internationale.
    Ravissante dans une robe saumon lors de l'avant-première, la jolie brune était accompagnée d'une de ses amies, Ludivine Sagnier, venue la soutenir.

     

    La jolie blonde du cinéma français était également à son avantage dans une robe noire courte et décolletée, resserrée à la taille par une ceinture. La compagne du réalisateur Kim Chapiron (avec qui elle a eu son deuxième enfant, le premier étant né de sa relation avec Nicolas Duvauchelle) était resplendissante et un soutien de choix pour Caroline.

     

    Bangkok Renaissance, de Jean-Marc Minéo, avec John Foo, Caroline Ducey et Michaël Cohen, en salles le 13 juin.

     

    

  • © VisualLudivine Sagnier lors de l'avant-première de "Bangkok Renaissance", à Paris, le 10 mai 2012.
  • © VisualCaroline Ducey lors de l'avant-première de "Bangkok Renaissance", à Paris, le 10 mai 2012.
  • © VisualLudivine Sagnier lors de l'avant-première de "Bangkok Renaissance", à Paris, le 10 mai 2012.
  • © VisualCaroline Ducey lors de l'avant-première de "Bangkok Renaissance", à Paris, le 10 mai 2012.
  • © VisualLudivine Sagnier et Caroline Ducey lors de l'avant-première de "Bangkok Renaissance", à Paris, le 10 mai 2012.

Hier soir, dans l'enceinte du Club de l'Étoile, à deux pas de l'Arc de Triomphe, à Paris, s'est tenue l'avant-première du film franco-thaïlandais Bangkok Renaissance.

Si le titre du film est improbable et ressemble à s'y méprendre à Bangkok Dangerous (le nanar avec Nicolas Cage qui tombe amoureux d'une pharmacienne thaïlandaise), c'est bien d'un nouveau long métrage dont il s'agit et qui permet de mettre en lumière le talent du spécialiste des arts martiaux, John Foo.

Coproduction française oblige, plusieurs comédiens hexagonaux apparaissent dans ce film de karaté qui n'est pas sans rappeler le charme des productions du genre des années 80. Ainsi, nous retrouvons avec plaisir la charmante Caroline Ducey. L'actrice de 34 ans, révélée par Catherine Breillat avec Romance X, et qui avait retrouvé la sulfureuse réalisatrice pour Une Vieille Maîtresse, revient donc dans cette production internationale.
Ravissante dans une robe saumon lors de l'avant-première, la jolie brune était accompagnée d'une de ses amies, Ludivine Sagnier, venue la soutenir.

La jolie blonde du cinéma français était également à son avantage dans une robe noire courte et décolletée, resserrée à la taille par une ceinture. La compagne du réalisateur Kim Chapiron (avec qui elle a eu son deuxième enfant, le premier étant né de sa relation avec Nicolas Duvauchelle) était resplendissante et un soutien de choix pour Caroline.

Bangkok Renaissance, de Jean-Marc Minéo, avec John Foo, Caroline Ducey et Michaël Cohen, en salles le 13 juin.

Les derniers diaporamas photos people
COMMENTAIRES
Connectez-vous en cliquant ici pour laisser un commentaire en utilisant votre pseudo. Si vous ne vous loguez pas, votre commentaire n'apparaîtra qu'en ANONYME.
    Ils ont aimé