Ray/Dreamgirls : Jamie Foxx en musique, ce soir sur Arte
UIP/Paramount

Après le film hommage au grand Ray Charles, place à la comédie musicale avec Beyoncé.

Jamie Foxx sera à l'honneur en ce dimanche soir, avec la rediffusion de Ray, sur Arte, suivi de Dreamgirls.

La prestation de l'acteur est tout simplement époustouflante dans le biopic de Ray Charles signé Taylor Hackford (L'Associé du Diable, Parker...), sorti en 2005. Il en sera d’ailleurs récompensé par un Oscar. Son hochement de tête, ses déplacements à l’aveugle, ses mimiques, tout en lui évoque le grand Ray Charles. Si l’acteur portait des prothèses pendant le tournage, soit 14 heures par jour, pour être réellement aveugle, il n’a pas triché derrière le piano. Il a lui-même joué chaque morceau. Pendant 2h30, il parvient à faire revivre ce pionnier de la soul à la voix unique. Le spectateur est emmené tout au long de la vie bouleversante de cet homme : la mort de son frère lorsqu’il avait 5 ans, la cécité dont il est atteint deux ans plus tard, l’héroïne dont il est devenu dépendant et bien sûr les femmes, qu’il ne pouvait s’empêcher de séduire (il aura d’ailleurs 13 enfants). Sorti aux Etats-Unis l’année de la mort du chanteur, en 2004, le film couvre les trente premières années de sa vie. Ray n’est pas l’occasion d’éloge démesurée ou de pathos facile, seulement d’un réalisme émouvant. Le tout bien sûr au son des grands classiques du musicien : "Hit the road Jack", "Georgia on my mind" et tant d’autres, d’ailleurs eux aussi récompensés par un Oscar. C'est d'ailleurs l'utilisation de la musique qui avait le plus marqué Première à l'époque : "Hackford se montre beaucoup plus à son avantage avec les nombreuses scènes musicales, brillament fimées, qui régalent les yeux autant que les oreilles. Sa maîtrise du sujet est impressionnante quand il utilise les chansons et les éléments biographiques en contrepoint pour enrichir le portrait de l'artiste et ouvrir des perspectives sur son processus créatif."

Jamie Foxx jouera Mike Tyson dans une série produite par Martin Scorsese

A 23h25, place à la comédie musicale de Billy Condon (Twilight 4 et 5, La Belle et la Bête...), qui a connu un joli succès en 2007 et avait également plu à la rédaction de Première : "Jamie Foxx et Beyoncé Knowles : duo de choc ? Dans cette reprise d’une comédie musicale des années 80 la révélation, c’est plutôt Jennifer Hudson. Pas étonnant qu’elle ait reçu la récompense de la meilleure actrice dans un second rôle aux Golden Globes ! Dreamgirls de Bill Condon est son premier film et, pourtant, elle vole la vedette à Beyoncé. Le spectateur se laisse envoûter par son interprétation de "I Love You, I Do", déclaration d’amour destinée à Curtis (Jamie Foxx). Si la performance masculine de ce dernier est correcte, c’est Eddie Murphy qui monopolise l’attention. Après les décevants Dr Dolittle (1998) et La Famille Foldingue (2000), on retrouve dans Dreamgirls son talent comique. Surprenant !"

Quand Jamie Foxx danse ... avec le masque de Michael Myers d’Halloween